Sélectionner une page

Dès sa jeunesse, Mbaye Diop, surnommé « L’enfant terrible des arts sénégalais », était reconnu par « la précocité du brouillement artistique qui le rongeait » (Ousmane Sow Huchard). Il était à la fois peintre et sculpteur mais pratiquait aussi le collage et l’assemblage. Ancien élève du professeur d’art, Pierre Lods, il a fréquenté la Section « Recherches Plastiques » de l’Institut National des Arts du Sénégal.


Espace Gno - Far Mbaye Diop
Etiquettes