Sélectionner une page

La galerie Anton Meier est heureuse de présenter un exposition collective de Hans Schärer et Philippe Schibig. Hans Schärer est connu d’un large public par ses madones. Ses oeuvres se trouvent dans un grand nombre de musées et collections. Ce qui étonne chez Schärer, c’est la multicité d’expressions à laquelle il parvient sans que jamais son écriture ne faiblisse ou devienne impersonnelle: impossible de confondre ses femmes infernales; chacune possède une individualité propre. Tout aussi étonnante est la densité formelle de son oeuvre.
«Ecrire: c’est ainsi que Philippe Schibig nomme le fait de dessiner. Il «écrit» au stylo-bille; un stylo bille de première qualité, exclusivement. Il  manie le stylo comme le poète dans Le miracle de San Gennaro de Sandro Marai. On y entend le baron déclarer doctement: «Les anciens poètes écrivaient tous à la plume, prenez Leopardi, ou Dante. On ne peut pas écrire de bons poèmes à la machine», dit-il avec dédain. «Ni au stylo, d’ailleurs. Les bons poèmes s’écrivent à la plume d’oie, celle que le poète, en un geste lent, trempe dans son encrier. Le geste est extraordinairement important, mes amis», conclut gravement le baron».

Chant de joie (1986), de Hans Schärer.

Hans Schärer / Philippe Schibig
Galerie Anton Meier
jeudi 8 Nov 2018 au samedi 9 Fév 2019

Galerie Anton Meier
Rue de l'Athénée 2
1205 Genève
Suisse