Sélectionner une page

Avec le projet Icare ou la nuit, Thaïva Ouaki mêle photographies, dessins et documents d’archives pour réaliser une composition qui reprend la traversée d’Icare. La référence au mythe est avant tout un prétexte, qui s’inscrit dans une recherche plus large menée par l’artiste sur les thèmes de l’enfermement, du dépassement de soi, de la liberté par-delà les limites prescrites. Agencées de façon très libre, les images dévoilent un récit qui se donne sans enjeu de narration. Pas de protagonistes, pas d’unité de lieu où de temps, pas de lecture linéaire, pour un tableau dont le sens émerge après coup, dans la synthèse.

Ci-dessous: ©Thaïva Ouaki – Courtesy galerie Françoise Besson

Icare ou la nuit
Etiquettes
Icare, Thaïva Ouaki