Sélectionner une page

Ce printemps, des oeuvres aux nuances lumineuses parées d’or éclosent à la galerie Laurent Marthaler Contemporary. Dans une harmonie douce et contrastée se côtoient esquisses, photographies et huiles sur toile.

Les routes à la frontière de l’abstraction et du figuratif de Jean-Marc Dallanegra créent un pont entre les panneaux aux figures géométriques de Paul O’Connor et les dessins au réalisme saisissant d’Elizabeth Waggett. L’artiste français met en lumière l’importance du cheminement, du voyage en lui-même. Il nous rappelle que dans l’aboutissement, c’est le chemin parcouru qui est intéressant.

Daniel Orson Ybarra nous emmène quant à lui dans une abstraction organique dont les rondeurs font écho à la série Lucky d’Elizabeth Wagget. Les cercles de cette dernière se déclinent dans un camaïeux d’or et de platine 22 carats oscillant entre les tons chauds et froids.

Pour finir, l’or vient orner les vêtements des femmes capturées par la photographe Romina Ressia. Elle émergent de l’obscurité telle une flamme, rappelant les tableaux éclairés à la bougie de Bassano ou de Schalken. La mise en scène consiste en un savoureux anachronisme entre des objets actuels de la vie quotidienne et des poses et tenues d’un autre âge.


Fields of precious emptiness
Laurent Marthaler Contemporary
vendredi 1 Mar 2019 au dimanche 31 Mar 2019

Laurent Marthaler Contemporary
Av. Claude-Nobs 2
1820 Montreux
Suisse