L’image du jour: The One Who Fell de David Weishaar

par 27 janvier 2024L'image du jour

Présentée lors du solo show Chemically Induced Magic Unfolds au stand de la galerie Mighela Shama à artgenève, The One Who Fell (2024) nous plonge dans une semi-obscurité aux accents oniriques. Dans un paysage urbain tout droit sorti de l’imagination de l’artiste alsacien basé à Lausanne, on retrouve le grillage, caractéristique de ses compositions. Cet autoportrait, tout comme la série d’œuvres présentée, explore la fluidité des genres, un thème cher à David Weishaar. Sur sa main, un papillon faisant écho à The Feast (Night) (2023) éclaire son doigt. Augure-t-il une métamorphose ? La semi-obscurité de cette toile pousse l’œil à s’y habituer, afin de mieux en saisir les détails. Cela exhorte le regard du spectateur à aller au-delà des apparences et des aprioris. Les tons harmonieux nous invitent à nous perdre dans une rêverie à la fois douce et intrigante. Ce sentiment irréel est accentué par les reflets du sol miroir, aménagé pour l’occasion. A voir absolument !

Stand D39, artgenève  @galeriemighelashama // @davidweishaar

The One Who Fell, 2024

Partagez cet article:

Plus d’articles

L’image du jour: Apocalypse Now de Sandrine Pelletier

L’image du jour: Apocalypse Now de Sandrine Pelletier

Cette œuvre tridimensionnelle rassemble plusieurs éléments essentiels à l’œuvre de Sandrine Pelletier: bois brûlé et tons chauds rappelant la finitude de l’être humain et du monde. Le format de cette œuvre s’inspire de la scène d’introduction du film au titre éponyme de Francis Ford Coppola, une adaptation de la nouvelle Heart of Darknessde Joseph Conrad, où les personnages évoluent dans la jungle du Vietnam. Réalisée à l’aide d’acide sur du cuivre, cette œuvre rapelle l’héliogravure, une technique d’impression destinée aux grands volumes tels que les journaux. Comme si cette œuvre avait pour vocation de témoigner des feux de fôret, véritable fléau du au réchauffement climatique.

Image du Jour : Portraits Grandeur Nature de Agnès Thurnauer

Image du Jour : Portraits Grandeur Nature de Agnès Thurnauer

Dans la série Portraits Grandeur Nature, des tondi d’un mètre vingt en résine et époxy, Agnès Thurnauer féminise les noms d’artistes célèbres : Francis Bacon devient Francine Bacon, Marcel Duchamp Marcelle et ainsi de suite. Ses œuvres aux allures de badges mettent en lumière avec humour et mordant le manque de considération envers le travail des artistes féminines.

L’image du jour: Yellow Cake d’Ako Atikossie

L’image du jour: Yellow Cake d’Ako Atikossie

Les toiles ondulées d’Ako Atikossie ont l’aspect de sculptures bien qu’elles s’avèrent en réalité conçues dans une matière souple. Texturées du signe “moins”, ces pièces racontent chacune une histoire, qui a souvent pour point de départ la science. En effet, dans les contrées de l’Afrique de l’Ouest, ce symbole est utilisé pour interpréter la temporalité de la matière de l’univers. L’artiste nous livre ainsi une réflexion philosophique sur des sujets économiques, sociétaux et politique