A table! (Part 4) Petits pois carottes

par 31 octobre 2020À table!, Art contemporain

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

S’il y a deux légumes qui vont de paire, ce sont bien les petits pois et les carottes. A tel point qu’ils ont même inspiré une oeuvre à l’artiste Charles Husser pour qui l’art est nourriture. Il faut dire que l’artiste ne tire pas la carotte, puisque tous les jours, les aliments composant son repas lui inspirent une image qu’il couche sur la toile. Pour lui, l’action de peindre est vitale. Son désir de partage, à l’image d’un repas, se ressent dans son art. Une envie qui ne date pas d’y hier, l’artiste ayant accroché ses toiles dans les rues de Montpellier entre 2009 et 2010 afin que les passants se les approprient. Puisant ses inspirations dans le néo-expressionnisme de Tàpies ou Baselitz, l’artiste français se concentre sur l’essentiel, nous livrant ainsi des compositions épurées. Aussi dépouillée que le plat qu’elle représente, Petits pois carotte (2020) évoque donc l’amour des choses simples. Tout comme Delerm, avec La première gorgée de bière, Charles Husser n’est pas le seul à sublimer l’essentiel. On se souviendra notamment de Warhol qui faisait son beurre avec ses fameuses conserves alignées comme des petits pois dans Campbell’s Soup Cans (1961-1962). D’ailleurs, dans une interview, il confiait manger tous les jours ce même repas. Mais ne mettons pas tous les oeufs dans le même panier! Au contraire d’Andy, Husser aborde ce thème de manière plus conviviale, comme en témoigne 2 bouteilles de vin et 1 paquet de chips. Santé!

A table – Charles Husser
Jusqu’au 5 décembre, à l’espace L
Rue des Bains 23
1205 Genève

Vernissage le weekend du samedi 31 octobre et dimanche 1 novembre 2020 de 11 à 18h

Petits pois carotte (2020)

2 bouteilles de vin et 1 paquet de chips (2020)

Partagez cet article:

Plus d’articles

Douceurs acidulées

Douceurs acidulées

Célébrons les temps cléments avec les doux paysages de Karolina Orzelek et Thomas Lesigne. Entre moirés pastels et nature vibrante, ce couple d’artistes nous plonge dans leurs souvenirs de voyage. A travers leurs oeuvres, on s’évade vers de nouveaux horizons.

Focus féminin

Focus féminin

En ce début d’année, la Fondation WRP expose les lauréates du prix IWPA en partenariat avec l’Alliance Française. Ce prix met en lumière le travail photographique des femmes, peu représentées dans ce domaine. Parmi les neuf finalistes, on découvre des séries de photo-reportages poignants et des clichés dont la poésie fait écho aux problématiques socioculturelles actuelles.

Intérieurs tourmentés

Intérieurs tourmentés

Mais que fait le Tomato Head de Paul McCarthy dans un chalet suisse? Des oeuvres d’art célèbres décontextualisées s’immiscent dans les toiles de l’artiste genevois Stéphane Ducret. Dans des mises en scène tout droit sorties de son imaginaire, il s’approprie les créations des artistes majoritairement américains qui l’on tant influencé. Permission d’entrer autorisée.