L’image du jour: Carmen de Shona McAndrew

par 17 janvier 2024L'image du jour

Dans sa peinture, Shona McAndrew, revisite les chefs-d’œuvre du 19ème siècle.  L’artiste originaire de Philadelphie utilise un procédé largement issu de notre société contemporaine, à savoir le selfie. Pour ses « nudes », elle se photographie dans des poses empruntées à Ingres, Manet ou encore Delacroix, puis les envoie à ses amis. Par la suite, ses amis lui renvoient une photo d’eux-mêmes dans la même position. Dans Carmen, l’artiste a tiré le portrait de l’écrivaine Carmen Maria Machado. Alanguie sur son lit, elle rappelle Jeune décadente. Après le bal (1899) du peintre catalan Ramon Casas. Le fait de laisser le modèle se prendre en photo l’extirpe de son rôle de sujet. Il devient dès lors actif et apporte sa propre vision de son corps à l’artiste. Contrairement à la peinture de Ramon Casas, où l’on pourrait considérer qu’il s’agisse d’une image volée, l’écrivaine est éveillée et auteure de la mise en scène. C’est elle qui décide quelle image elle veut renvoyer au monde, fière de ses formes et de son mode de vie. D’ailleurs, Shona McAndrew cherche à livrer une autre image du corps. Ses modèles sont souvent tatoués et ont des physiques éloignés de ceux que l’on trouve dans les magazines de mode, bien plus proche de la réalité.

Carmen , 2023

Partagez cet article:

Plus d’articles

L’image du jour : Ilénia and Erwan de Phinn Sallin-Mason

L’image du jour : Ilénia and Erwan de Phinn Sallin-Mason

Chez Phinn Sallin-Mason, les caractéristiques attribuées aux genres s’inversent et rendent leurs frontières floues. L’artiste, effectuant actuellement un bachelor en photographie à l’Ecal, aime brouiller les pistes et amène à nous interroger sur les constructions sociales qui nous enferment dans des rôles bien souvent stéréotypés.

L’image du jour: Drift XI d’Harmony Korine

L’image du jour: Drift XI d’Harmony Korine

Dans ses toiles aux teintes acidulées, l’artiste et cinéaste américain Harmony Korine fusionne toutes ses pratiques artistiques allant de la photographie à la vidéo. Dans une atmosphère hypnotique, le spectateur est désorienté.

L’image du jour: Baltazar de Florence Schlegel Schürch

L’image du jour: Baltazar de Florence Schlegel Schürch

Et si les arbres portaient des noms ? Chez l’illustratrice Florence Schlegel Schürch, ils sont bien plus que des anonymes. Débutée à Zanzibar, cette série de dessins naît d’une véritable passion pour les arbres. En dressant leurs portraits, l’artiste met en lumière leur individualité à travers un dessin méticuleux et des couleurs attrayantes.