L’image du jour: Drift XI d’Harmony Korine

par 29 mai 2024L'image du jour

Dans ses toiles aux teintes acidulées, l’artiste et cinéaste américain Harmony Korine fusionne toutes ses pratiques artistiques allant de la photographie à la vidéo. Chez lui, les médias perdent leur spécificité : un film devenir un tableau, un tableau peut se transformer en film. Dans une atmosphère hypnotique, le spectateur est désorienté. L’utilisation de caméras infrarouges accentue cette perte de repères et donne naissance à des images reflétant avec sensibilité les variations en énergie thermique. Dans Drift XI (2023) (inspiré de son film Aggro Dr1ft), l’artiste se focalise sur les détails avec ce plan rapproché d’un buste. Il en résulte une image nette de la chaleur captée par la caméra, plus on s’éloigne du sujet, plus les éléments deviennent flous. Ainsi, le spectateur peut presque ressentir la chaleur du corps du protagoniste. L’artiste cherche à créer une expérience immersive, comme si l’on se trouvait à l’intérieur d’un jeu vidéo. La palette surprenante de l’artiste dictée par l’imagerie infrarouge, renforce non seulement le sentiment de vivacité de ses personnages évoluant dans un environnement dystopique, mais aussi le côté irréel de la prise de vue. Harmony Korine cherche à insuffler la vie dans un univers proche de la science-fiction qui pourrait sembler a priori froid. A contrario de ses films, les peintures de l’artiste offrent une rencontre plus immédiate avec son monde fantastique, dont le sujet est né de la couleur et de l’énergie.

AGGRESSIVE DR1FTER PART II Jusqu’au 27 juillet chez Hauser & Wirth London  @hauserwirth

DRIFT XI, huile sur toile, 2023

Partagez cet article:

Plus d’articles

Swimming Pool de Leandro Erlich

Swimming Pool de Leandro Erlich

Port du maillot de bain… facultatif! Pas besoin de se mouiller pour piquer une tête dans la piscine de Leandro Erlich puisque ici, tout est illusion.

L’image du jour : Ilénia and Erwan de Phinn Sallin-Mason

L’image du jour : Ilénia and Erwan de Phinn Sallin-Mason

Chez Phinn Sallin-Mason, les caractéristiques attribuées aux genres s’inversent et rendent leurs frontières floues. L’artiste, effectuant actuellement un bachelor en photographie à l’Ecal, aime brouiller les pistes et amène à nous interroger sur les constructions sociales qui nous enferment dans des rôles bien souvent stéréotypés.

L’image du jour: Baltazar de Florence Schlegel Schürch

L’image du jour: Baltazar de Florence Schlegel Schürch

Et si les arbres portaient des noms ? Chez l’illustratrice Florence Schlegel Schürch, ils sont bien plus que des anonymes. Débutée à Zanzibar, cette série de dessins naît d’une véritable passion pour les arbres. En dressant leurs portraits, l’artiste met en lumière leur individualité à travers un dessin méticuleux et des couleurs attrayantes.