L’art du fétichisme

L’art du fétichisme

Synonyme de fantasme, le fétichisme fascine depuis des siècles les artistes grâce son esthétique sculpturale mais aussi par son côté régressif, voire tabou. Qu’il révèle nos pensées les plus primaires ou qu’il devienne un objet de revendication, le fétichisme ne s’est jamais autant affiché depuis ces dernières années. Lorsqu’il s’agit de faire fantasmer, les jeunes artistes suisses ne sont pas en reste. Immersion dans les coulisses du désir.

Le corps dématérialisé

Le corps dématérialisé

Si l’on voulait concentrer dans un seul et même espace les dernières préoccupations à propos de son existence, l’exposition “Zwei kühle Zwergelefanten fressen Einfühlungsüberschuss mit Pfirsicharoma “ d’Yves Netzhammer au Haus Konstruktiv répond parfaitement à ce challenge! L’artiste nous convie à un voyage oscillant entre le numérique et l’analogique.

L’apéro du Chat: Rossini

L’apéro du Chat: Rossini

Pour 2023, Le Chat Perché voit la vie en rose! Non pas parce qu’il a abusé du Rossini ou autres bulles rosées, mais parce qu’il est perpétuellement ébloui par la création des artistes qui l’entourent. Certains diront qu’il faut se préoccuper des choses graves qui se déroulent en ce moment… Le Chat répond à cela que c’est dans les périodes de crise que nous avons le plus besoin d’art…

Accords favoris

Accords favoris

Avec La favorite, Barbara Polla nous entraîne dans une ballade érotique dont la musicalité fait résonance aux notes du pianiste Alain Riad.Ce roman mélodique, parsemé d’anecdotes parfois fantasmées, d’art et de poésie donne naissance a une symphonie d’émotions parfois surprenantes.

Nuances complémentaires

Nuances complémentaires

Cet automne, le bâtiment de la HEAD situé au boulevard James Fazy se pare de couleurs vibrantes. L’installation 2 complémentaires travaille in situ Genève (2022) de Daniel Buren vient compléter les 22 œuvres du parcours artistique heart@geneva.

Intrusion digitale

Intrusion digitale

Lorsque la peinture académique côtoie des figures issues du manga et de la culture populaire, nous sommes bien dans l’imaginaire de Yannick Lambelet. L’artiste suisse détourne les images connues de tous, tout en jouant avec les codes fétichistes homo-érotiques. Il réinvente ainsi un nouveau langage iconographique propre aux millennials.

Espace-temps minéral

Espace-temps minéral

Icebergs de feu, bleus chaleureux. L’exposition Destination de Pascal Berthoud chez Piguet Galland regroupe les travaux récents de l’artiste. Les sculptures et peintures se répondent dans un jeu de camaïeux en symbiose avec l’espace d’exposition. Dans un jeu de formes géométriques, les œuvres de l’artiste genevois nous questionnent sur notre rapport au temps et à notre environnement. 

Imagerie du vivant

Imagerie du vivant

Cet été, Sébastien Mettraux a pris ses quartiers à la Bridderhaus d’Esch-sur-Alzette, élue capital de la culture 2022. En résidence dans cette ancienne usine métallurgique, un environnement en parfaite adéquation avec son œuvre, puisque qu’il réunit industrie et nature, l’artiste suisse a poursuivi sa série de peintures In Silico.

Héroïnes cosmiques

Héroïnes cosmiques

La galerie Analix Forever est heureuse d’inaugurer un nouvel espace. Carine Bovey est la première artiste à prendre possession de la vitrine avec Encre à lèvres, une vision sensuelle de l’art et de la littérature. A cette occasion, l’artiste nous lira son texte J’écris avec mon pinceau.

Encre à lèvres

Encre à lèvres

La galerie Analix Forever est heureuse d’inaugurer un nouvel espace. Carine Bovey est la première artiste à prendre possession de la vitrine avec Encre à lèvres, une vision sensuelle de l’art et de la littérature. A cette occasion, l’artiste nous lira son texte J’écris avec mon pinceau.

Dernier paysage

Dernier paysage

Dans une atmosphère post-apocalyptique se dessinent les derniers paysages de notre existence. Loin des collines verdoyantes et des immeubles qui rythmaient auparavant notre quotidien, nous ne reverrons plus la lumière du jour. Nous vivons à présent reclus dans des bunkers et des abris antiatomiques. Confinés, nous évoluons entre…

L’apéro du Chat: Cocktail 🌈

L’apéro du Chat: Cocktail 🌈

En ce mois des fiertés, Le Chat Perché se remémore les expos arc-en-ciel qu’il a pu visiter. Il tient d’ailleurs a féliciter certains musées ayant consacré des rétrospectives sur des artistes queers tels que l’activiste non-binaire Zanele Muholi, exposé·e au Tate (2020-2021), à la GAO d’Ottawa au côté de Claude Cahun et Marcel Moore en 2019, ou encore chez Luma Westbau en 2018 à Zürich, où l’on pouvait découvrir ses photos et vidéos…

Gowen à Artgenève

Gowen à Artgenève

A l’occasion de la dixième édition d’artgenève, la galerie Gowen Contemporary est heureuse de présenter une sélection d’œuvres de ses artistes. Allant de la sculpture cinétique aux toiles monumentales, en passant par la photo de presse, la galerie nous réserve plein de belles surprises. RDV. au stand D42!

Artistes libanais: Abdul Rahman Katanani

Artistes libanais: Abdul Rahman Katanani

Les dernières œuvres de l’artiste ont pour sujet la liberté et la féminité. Pour l’exposition La vie à la galerie Analix Forever, il sculpte un bidon de pétrole en de délicates vulves. Issu d’une culture où le corps de la femme est tabou, l’artiste en expose ici la partie la plus intime.

Esthétique meurtrière

Esthétique meurtrière

Cet hiver, Alexandre d’Huy investit le sous-sol du campus Biotech. Entre explosions de pigments et grosses cylindrées militaires, il émane des œuvres du peintre montreuillois une puissance saisissante. A mille lieues des images sanglantes qui nous sont servies quotidiennement dans les médias, les toiles de l’artiste révèlent une toute autre esthétique de la guerre.

L’apéro du Chat: Heineken 0.0 

L’apéro du Chat: Heineken 0.0 

Après un mois d’absence, Le Chat Perché a repris du poil de la bête! Janvier étant un temps qui pousse à hiberner, j’ai pris le taureau par les cornes et ai donc décidé de faire le Dry January. Il faut dire qu’il n’y a pas un chat dans les bars avec ce froid de canard, de quoi vous filer le cafard! Au début, j’ai cru devenir chèvre…

Artistes libanais: Hala Ezzeddine

Artistes libanais: Hala Ezzeddine

Hala Ezzeddine peint principalement des portraits d’enfants qu’elle a appris à connaître alors qu’elle enseignait le dessin dans une école publique d’Arsal, sa ville natale. Située dans la région du Bekaa, proche de la Syrie, cette ville accueille un bon nombre de réfugiés syriens…

A table! (Part. 6) Conrad Bakker et la chocolaterie

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

A table! (Part. 5) Tenir la chandelle

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

A table! (Part 4) Petits pois carottes

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

A table! (Part 3) Tube digestif

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

A table! (Part 2) Tableaux-pièges

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

L’apéro du Chat: Rossini

Pour 2023, Le Chat Perché voit la vie en rose! Non pas parce qu’il a abusé du Rossini ou autres bulles rosées, mais parce qu’il est perpétuellement ébloui par la création des artistes qui l’entourent. Certains diront qu’il faut se préoccuper des choses graves qui se déroulent en ce moment… Le Chat répond à cela que c’est dans les périodes de crise que nous avons le plus besoin d’art…

L’apéro du Chat: Cocktail 🌈

En ce mois des fiertés, Le Chat Perché se remémore les expos arc-en-ciel qu’il a pu visiter. Il tient d’ailleurs a féliciter certains musées ayant consacré des rétrospectives sur des artistes queers tels que l’activiste non-binaire Zanele Muholi, exposé·e au Tate (2020-2021), à la GAO d’Ottawa au côté de Claude Cahun et Marcel Moore en 2019, ou encore chez Luma Westbau en 2018 à Zürich, où l’on pouvait découvrir ses photos et vidéos…

L’apéro du Chat: Heineken 0.0 

Après un mois d’absence, Le Chat Perché a repris du poil de la bête! Janvier étant un temps qui pousse à hiberner, j’ai pris le taureau par les cornes et ai donc décidé de faire le Dry January. Il faut dire qu’il n’y a pas un chat dans les bars avec ce froid de canard, de quoi vous filer le cafard! Au début, j’ai cru devenir chèvre…

L’apéro du Chat: Humagne rouge

Merci la Suisse! Merci d’accueillir le monde, fuyant la guerre ou un régime dictatorial. Merci d’avoir accueilli Le Chat Perché il y bientôt 36 ans. Il a trouvé refuge en cette belle Helvétie, confirmant ainsi que ce billet d’humeur serait bien trop court pour y énumérer toutes les louanges que nous inspire cette hôtesse hors pair.

L’ekphrasis du ticket de métro

L’autre jour, en me promenant sur LinkedIn je redécouvre un extrait de l’émission française Le grand échiquier datant d’octobre 2019. On y voit Fabrice Luchini nous parler pendant 20 minutes ”extrasie” un terme qu’il vient d’inventer pour désigner l’ekphrasis.

L’apéro du Chat: Cosmopolitan

Lorsque Red Savoy de Basquiat rencontre Ethiopie de Ben, le débat est on ne peut plus d’actualité. Ces deux toiles créées à quelques années d’intervalle, sur deux continents différents racontent entre autre l’historie moderne des migrations et rappelle l’importance de l’appartenance ethnique dans la culture américaine. Elles nous questionnent aussi sur notre rapport à la charité. Conversation impossible.

Menu de Noël

Mon sapin est vert fluo, comme ceux entreposés dans Quicksand 2, l’arrière boutique d’Armelder, repérée il y quelques années au Mamco. J’y accrocherai un coeur chromé semblable à Hanging Heart (1994 – 2006) de Jeff Koons dont le noeud doré me fait penser aux queues interminables dans les magasins bondés en cette période de fêtes.

L’apéro du Chat: Deutz

En ce jour festif, Le Chat Perché s’enivre de petites bulles dorées. En compagnie de son fidèle compagnon, Le Lièvre Fou, il s’octroie une petite parenthèse à l’ombre d’un parasol. Contraint de ne pas quitter le territoire…

L’art du fétichisme

Synonyme de fantasme, le fétichisme fascine depuis des siècles les artistes grâce son esthétique sculpturale mais aussi par son côté régressif, voire tabou. Qu’il révèle nos pensées les plus primaires ou qu’il devienne un objet de revendication, le fétichisme ne s’est jamais autant affiché depuis ces dernières années. Lorsqu’il s’agit de faire fantasmer, les jeunes artistes suisses ne sont pas en reste. Immersion dans les coulisses du désir.

Pop musique, art & Co

Avec Jay-Z et Beyoncé tournant un clip au sein du Louvre et Damien Hirst sur le tournage d’un clip de Blur, il y a comme une inversion des rôles. Les collaborations entre artistes et musiciens n’ont rien de nouveau si l’on pense à Andy Warhol prenant les rennes de la vidéo Symphony of Sound du groupe The Velvet Underground & Nico. Quand les pop stars empruntent les codes des artistes et que l’art visuel s’introduit dans la scène musicale, il y a comme un parfum de déjà vu. Retour sur les collaborations les plus mémorables.

Retour vers la peinture

Mise au placard durant cette dernière décennie, la peinture fait un retour en force ces dernières années. Toujours pratiquée par de nombreux artistes contemporains, elle cristallise un besoin d’authenticité engendré par des années d’errance utopique où l’on se disait que le plastique c’est magnifique.

Ça sent le sapin!

Composé de bouteilles de vin ou en forme de plug anal gonflable, le sapin de Noël ne cesse d’inspirer les artistes confirmés ou émergeants. Souvent détourné, il devient un objet contestataire, dénonçant le côté mercantile des fêtes de fin d’année ou encore pur blasphème. Tour d’horizon des sapins les plus mémorables.

L’art de se mettre en scène ou en danger?

Un homme nu promené en laisse, un autre dont la bouche est cousue, une femme blessée au ventre. Non, nous ne décrivons une salle de torture, mais bien plusieurs performances d’artistes. Décryptage d’un univers où le corps ainsi que la souffrance psychologique et physique sont au centre de tout.

Et moi et moi et moi!

Alors que les selfies pullulent sur les réseaux sociaux, l’autoportrait n’a jamais été autant d’actualité. A la fois reflet de notre société où le paraître tient une place capitale, il est source d’inspiration pour une nouvelle génération d’artistes.

Et… plouf! Olaf Breuning

Ambiance flower power à l’Hotel Standard de Miami. Lors de Art Basel en 2010, le spa Six Scents a mandaté l’artiste Olaf Breuning pour concevoir une installation. Faites l’amour, pas la guerre… dans le bassin froid extérieur du spa flottent 300 balles anti-stress en forme de seins et des centaines de fleurs en plastique.

Et… plouf! David Hockney

Comment ne pas évoquer A Bigger Splash (1967) de David Hockney dans notre chronique estivale? En véritable ode au style de vie californien, cette oeuvre magnifie l’architecture moderne de cette région, avec ces villas aux lignes épurées comme la Stahl House de Pierre Koenig.

Et… plouf! Leandro Erlich

Port du maillot de bain… facultatif! Pas besoin de se mouiller pour piquer une tête dans la piscine de Leandro Erlich puisque ici, tout est illusion. En effet, depuis 2004, Swimming Pool (1999) a élu domicile au musée d’art contemporain de Kanawaza au Japon.

Le saviez-vous? La chaise fourmi

Saviez-vous que a chaise fourmi d’Arne Jacobsen a été initialement créée pour le réfectoire du laboratoire pharmaceutique danois Novo Nordisk, numéro un mondial de l’insuline?

Le saviez-vous? 8 anecdotes pour briller et surtout rire lors du réveillon!

Le saviez-vous? 8 anecdotes pour briller et surtout rire lors du réveillon!

Le saviez-vous? Bowie et Heckel

Saviez-vous que le Roquariol d’Erich Heckel a inspiré la pochette de l’album Heroes de David Bowie?

Le saviez-vous? La flamboyante d’Antoine Poncet

Saviez-vous que l’on peut faire pivoter La flamboyante d’Antoine Poncet?

Le saviez-vous? 21 mètres de Fabrice Gygi

Saviez-vous vous que la hauteur de la sculpture 21 mètres de Fabrice Gygi correspond à la hauteur de construction maximale autorisée dans le quartier de Chandieu à Genève?

Le saviez-vous? Station de métro de la Bessières

Saviez-vous que la sculpture M20 (2006) de la station de métro de la Bessières à Lausanne génère des arcs-en-ciel?

Le saviez-vous? Chaise de l’ONU

Broken Chair, la chaise géante trônant devant l’ONU à été érigée pour récolter plus de signature à la convention d’Ottawa sur les mines antipersonnel.

Le saviez-vous? GucciGhost

L’origine du GucciGhost de Trouble Andrew vient d’un déguisement d’Halloween.

Le saviez-vous? Fashion Nude Company

A la fin des années soixante, Yayoi Kusama a lancé une marque de vêtements au nom évocateur: ”The Fashion Nude Company Ltd”.

Le saviez-vous? Pipi de chat

Gustav Klimt utilisait de l’urine de chat comme fixatif. Son obsession pour les félins le poussa à recouvrir certains de ces carnets de croquis avec leur urine qu’il considérait comme le meilleur moyen de conservation.