Transcendance sensuelle

par 25 mai 2018Exposition

La galerie Laurent Marthaler est heureuse d’accueillir pour la troisième fois Stéphane Ducret. L’exposition intitulée “One more Weekend of Lights and Evening Faces” dévoile une nouvelle série d’œuvres issues de la série Time and Space Transcendence complétant les toiles de l’artiste genevois ayant pour thème le temps et l’espace.

Ce nouvel accrochage est une évolution naturelle des ses peintures abstraites, qui en premier lieu étaient essentiellement composées de tons noirs et blancs ponctuées de beige et de magenta. Après un voyage et une exposition individuelle au Mexique, la couleur vient s’immiscer entre ses « lignes » noires pour donner naissance à une gamme chromatique vive allant jusqu’à des nuances iridescentes.

Avec ses expérimentations, le peintre cherche à repousser les limites de la perception de l’espace physique et naturel. Il nous pousse à poser un autre regard sur ce qui paraît évident lors d’une première observation. La peinture à l’huile, appliquée à même la toile par un geste maîtrisé, imprime les traces d’un chiffon en tissu, créant ainsi des textures vibrantes. Des éléments naturels tels que l’eau ou le bois peuvent venir à l’esprit, mais c’est surtout la notion de temps, source de réflexion aux possibilités infinies, qui passionne tout particulièrement l’artiste.

Alors que nous commémorons le 50ème anniversaire de mai 68, cette exposition repose sur des préoccupations tout a fait actuelles. L’artiste tient à se rapprocher de ce que les hippies ont le plus retenu de la Beat Generetion: la béatitude, une philosophie de l’amour universel en lien étroit avec la nature. Il donne ainsi à son art une dimension spirituelle, douce et sensible.

Laurent Marthaler Contemporary
Avenue Claude Nobs 2
CH – 1820 Montreux
info@laurentmarthaler.com
www.laurentmarthaler.com

Partagez cet article:

Plus d’articles

A table! (Part. 6) Conrad Bakker et la chocolaterie

A table! (Part. 6) Conrad Bakker et la chocolaterie

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

Ligne de fuite

Ligne de fuite

Pour la rentrée, la galerie Gowen Contemporary nous accueille dans un tout nouvel écrin. Avec leurs entremêlements végétaux, les oeuvres de l’artiste suisse Sébastien Mettraux répondent parfaitement à celles de Yayoi Kusama. Les formes semblent s’échapper de leur cadre pour se propager dans la pièce, nous entrainant dans une échappée belle picturale.

Conversations impossibles: Annelies Štrba & Bernhard Schobinger

Conversations impossibles: Annelies Štrba & Bernhard Schobinger

Lorsque les bijoux de Bernard Schobinger papotent avec les premières photos d’Annelies Štrba, on découvre les prémices du travail d’une artiste qui deviendra mythique. L’alchimie qui lie ces deux créateurs va bien au delà de leur union matrimoniale. Invitation à une balade bucolique par le prisme de discussions imaginaires entre les oeuvres.