Sélectionner une page

C’est à la fin des années 1980, à la faveur d’une subite mise en lumière, que le public va découvrir le travail de Christian Floquet alors que celui-ci est à peine âgé de 30 ans. En effet, à la faveur d’un retour de tendance dont le marché de l’art est coutumier, la peinture, et notamment celle géométrique est remise au goût du jour, tant aux Etats-Unis qu’en Europe avec des figures de proue telles que Peter Halley, Steven Parrino, ou encore John Armleder et Olivier Mosset (ce mouvement sera affublé du nom de néo-conceptualisme ou encore néo-géo, entre autres).

Dans les pièces récentes présentées au sein de la galerie Joy de Rouvre, Christian Floquet développe les formes évoquées ci-dessus en carré sur sa pointe (car la forme est toujours présentée basculée à 45 degrés), tout en conservant deux couleurs dont les teintes ont évolué : celles-ci sont chromatiquement plus « criardes » et donc éloignées des teintes plus conventionnelles utilisées jusqu’ici, créant ainsi des contrastes forts avec la surface de la toile et provoquant encore et toujours les tensions propres à son travail, tensions majorées par l’alternance de petits formats intimistes avec des grands formats hors d’échelle humaine.


Christian Floquet  – Travaux Récents
Galerie Joy de Rouvre
jeudi 17 Jan 2019 au samedi 2 Mar 2019

Galerie Joy de Rouvre
Rue des Vieux Grenadiers 2
1205 Genève
Suisse