Sélectionner une page

Une proposition d’Andrea Bellini et Sarah Lombardi

Scrivere Disegnando (« écrire en dessinant ») est une exposition sur l’écriture et son ombre. Y sont passées en revue différentes expériences, du début du XXe siècle à nos jours, dans lesquelles l’écriture abandonne sa fonction de communication pour s’aventurer sur les terres de l’incommunicable, de l’indicible. L’exposition cherche précisément à explorer la tension de la graphie, l’oscillation entre écriture, dans sa dimension proprement sémantique, et la terra incognita de la simple arabesque, de l’automatisme, du signe répété et du gribouillis. Toutes les œuvres présentées habitent un territoire particulier, un terrain vague, dans lequel le geste d’écriture reflète davantage le « vouloir dire » que le « dire » lui-même, et davantage la force du sens que l’acte du signifié, pour paraphraser Giorgio Agamben. Une écriture parfois en délire, poussée au-delà du sens, qui devient trace existentielle et affirmation de soi, mais aussi élément fantastique, métaphore du monde et de ses mystères.  Notre recherche a pour objet cette ancestrale tension humaine à vouloir surpasser la dimension communicative de l’écriture, vers la réappropriation gratuite et absolue du signe graphique, de son patrimoine créatif et imaginatif.


Scrivere Disegnando – Quand la langue cherche son autre
Centre d’art contemporain
mercredi 29 Jan 2020 au dimanche 3 Mai 2020

Centre d’art contemporain
Rue des Vieux-Grenadiers 10
1205 Genève
Suisse

Etiquettes