L’objet du désir: Douceur

par 8 octobre 2019Home sweet Home / Mode, Shopping list

Un peu de douceur dans ce monde de brutes! Comme une envie de se fondre dans des compositions douces aux tons délicats, de baisers gourmands, de s’évader dans des nuages pastels… L’arrivée du vent et de la fraîcheur donne envie de se calfeutrer chez soi, dans un décor agréable et confortable.
Hiver: dorloter.

Bill Claps
Lotus Silhouettes, West Lake I, Positive, 2019
Médias mixtes et feuille d’or sur toile
100 x 75 cm
CHF 4’500.–

Laurent Marthaler Contemporary
https://laurentmarthaler.com

Christine Gaillard
Sans titre, 2011
Huile su toile
195 x 595cm
CHF 30’000.–
Art Bongard

Marta Zgierska
Selfkiss II, de la série Votive Figure, 2019
Impression directe sur papier Hahnemühle Photo Rag Pearl, monté sur Dibond.

Grand format 
Edition 1/3 + 2AP
130 x 92.9 cm
CHF 4’150.– hors taxes
Petit format
Edition 1/5 + 2 AP
80 x 57,2 cm
CHF 2’400.–hors taxes

Gowen Contemporary
http://www.gowencontemporary.com/

Viviane Rombaldi Seppey
Nurture, 2013
Collage d’Atlas, cartes et livre d’anatomie
39,4 × 54,6 cm
CHF 1’750.–

Dubner Moderne
https://www.dubnermoderne.ch/

Etti Abergel
Fragile / drawing object, 2019
Médias mixtes sur toile
205 x 140 cm
CHF 14’000.–

Galerie Mezzanin
http://galeriemezzanin.com/

Partagez cet article:

Plus d’articles

Femmes sculptrices: Berlinde de Bruyckere

Femmes sculptrices: Berlinde de Bruyckere

Avec ses sculptures intrigantes, l’artiste belge Berlinde De Bruyckere évoque la fragilité de l’homme, la souffrance physique mais aussi les forces de la nature. L’utilisation de matériaux naturels insuffle vie dans ses oeuvres, les rendant à la fois dérangeantes et énigmatiques.

L’art du fétichisme

L’art du fétichisme

Synonyme de fantasme, le fétichisme fascine depuis des siècles les artistes grâce son esthétique sculpturale mais aussi par son côté régressif, voire tabou. Qu’il révèle nos pensées les plus primaires ou qu’il devienne un objet de revendication, le fétichisme ne s’est jamais autant affiché depuis ces dernières années. Lorsqu’il s’agit de faire fantasmer, les jeunes artistes suisses ne sont pas en reste. Immersion dans les coulisses du désir.

Le corps dématérialisé

Le corps dématérialisé

Si l’on voulait concentrer dans un seul et même espace les dernières préoccupations à propos de son existence, l’exposition “Zwei kühle Zwergelefanten fressen Einfühlungsüberschuss mit Pfirsicharoma “ d’Yves Netzhammer au Haus Konstruktiv répond parfaitement à ce challenge! L’artiste nous convie à un voyage oscillant entre le numérique et l’analogique.