L’apéro du Chat: Humagne rouge

par 2 juillet 2021Art contemporain, Billet d'humeur

Vendredi 2 juillet 2021

Merci la Suisse! Merci d’accueillir le monde, fuyant la guerre ou un régime dictatorial. Merci d’avoir accueilli Le Chat Perché il y bientôt 36 ans. Il a trouvé refuge en cette belle Helvétie, confirmant ainsi que ce billet d’humeur serait bien trop court pour y énumérer toutes les louanges que nous inspire cette hôtesse hors pair. Alors concentrons-nous sur le savoir-faire et l’art helvétique mitonné avec amour dans ses grandes écoles gratuites où bon nombre d’entre nous a eu la chance de se former. Elle a, comme d’autres contrées, donné naissance à Fluxus, puis bercé le dadaïsme au Cabaret Voltaire. Elle a enseigné la photographie à Urs Fischer et les arts appliqués à Jean Tinguely, un esprit libre qui a su inventer des machines ne servant à rien, mais qui apportent le bonheur à ses contemplateurs. Parmi tous les talents qu’elle a élevés, on notera une certaine liberté dans leur démarche propre à la sérénité qu’elle nous offre à tous. En effet, on a tendance à oublier que la Confédération est garante d’une grande liberté d’expression et permet aux jeunes artistes de cultiver leur art sans aucune répression. Un luxe dans ce monde de tyrans. Alors faites comme AHOY!, le bateau du musée Tinguely, suivez votre voie, calmement, mais sûrement. Une chose est sûre, peu importe l’issue du match de football ce ce soir, la Suisse restera une championne dans tous les autres domaines.

rs Lüthi, Trash & Roses, 2002

Urs Fisher

Pipilotti Rist, Ever Is Over All, 1997

Sylvie Fleury, Palette of Shadows, 2018

Museum Tinguely AHOY!

Partagez cet article:

Plus d’articles

Gowen à Artgenève

Gowen à Artgenève

A l’occasion de la dixième édition d’artgenève, la galerie Gowen Contemporary est heureuse de présenter une sélection d’œuvres de ses artistes. Allant de la sculpture cinétique aux toiles monumentales, en passant par la photo de presse, la galerie nous réserve plein de belles surprises. RDV. au stand D42!

Artistes libanais: Abdul Rahman Katanani

Artistes libanais: Abdul Rahman Katanani

Les dernières œuvres de l’artiste ont pour sujet la liberté et la féminité. Pour l’exposition La vie à la galerie Analix Forever, il sculpte un bidon de pétrole en de délicates vulves. Issu d’une culture où le corps de la femme est tabou, l’artiste en expose ici la partie la plus intime.

Esthétique meurtrière

Esthétique meurtrière

Cet hiver, Alexandre d’Huy investit le sous-sol du campus Biotech. Entre explosions de pigments et grosses cylindrées militaires, il émane des œuvres du peintre montreuillois une puissance saisissante. A mille lieues des images sanglantes qui nous sont servies quotidiennement dans les médias, les toiles de l’artiste révèlent une toute autre esthétique de la guerre.