Et… plouf! Olaf Breuning

par 8 août 2019Art contemporain

Mouillée, azurée et hydratée, voici notre chronique de l’été. Hommage aux œuvres autour des piscines. Et… Plouf!

Ambiance flower power à l’Hotel Standard de Miami. Lors de Art Basel en 2010, le spa Six Scents a mandaté l’artiste Olaf Breuning, basé à New York, pour une installation et un film en soutien à l’organisme caritatif War Child International. boobs and flower (2010) est né. Faites l’amour, pas la guerre… dans le bassin froid extérieur du spa flottent 300 balles anti-stress en forme de seins et des centaines de fleurs en plastique. Les clients du spa pouvaient alors s’immerger dans une piscine relaxante aussi sensuelle que décalée après le sauna. L’attrait pour la sensualité n’est pas nouveau chez l’artiste qui s’y intéresse depuis son adolescence. On retrouve cette thématique dans de nombreuses oeuvres comme Don’t Worry My Sexuality Is Absolutely Under Control (2008). La touche d’humour et l’esthétique kitch propre à son travail est très présente dans cette installation, se prolongeant également dans le très bref film ou l’on navigue entre le seins et les fleurs. L’éclairage et la musique évoque un film classé X des années 1970. En 2013, Olaf Breuning fait de nouveau sensation à Art Basel Miami avec Smoke Bombs 3, une installation en mouvement projetant de la fumée colorée. Né à Schaffhouse en 1970, cet artiste suisse c’est fait connaître du grand public grâce à certaines de ses collaborations commerciales. Vous vous souvenez peutêtre des shopping bags pour la Migros en 2016, ou encore des bols maculés de peinture pour Pfister en 2011 et 2013. Courtisé par les enseignes de luxe, il collabore régulièrement avec Hermès pour la décoration de ses vitrines. Surfant sur un style enfantin parfois dérangeant, Olaf Breuning nous plonge dans son univers juvénile. Et… plouf!

boobs and flower, 2010.

Partagez cet article:

Plus d’articles

A table! (Part 4) Petits pois carottes

A table! (Part 4) Petits pois carottes

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

La prolongation de l’instant

La prolongation de l’instant

En mêlant sculptures, installations et vidéos, l’artiste japonais Taro Izumi imagine des oeuvres aux formes diverses repoussant parfois les frontières de l’absurde. Avec son ton malicieux, l’artiste décrypte notre société en de jouant ses codes fortement liés à l’image.

L’amour sauvera le monde

L’amour sauvera le monde

Dans ce climat hostile, où l’avenir semble incertain, il n’y a que l’amour qui puisse sauver le monde. L’amour, sous ses formes les plus diverses, incarnées par l’art et la création, pour ne pas paraphraser Dostoïvsky. Avec cette exposition, la galerie C nous invite à redécouvrir l’amour sous sa forme originelle.