L’image du jour: This Will Not End Well de Nan Goldin

par 1 janvier 2023L'image du jour

Nan Goldin est l’une des artistes les plus discutées et les plus controversées de notre époque. Dans six salles au design unique, l’exposition rétrospective “Ça ne finira pas bien” est présentée. Découvrez le talent artistique de Nan Goldin sous la forme d’un diaporama avec son et musique, où des milliers de photographies sont disposées dans des histoires d’amour, d’intimité, de dépendance et de perte. Avec des instantanés non filtrés et tendres de l’intimité et des relations, de la vie quotidienne, des fêtes sauvages et de la lutte entre l’indépendance et la dépendance, Nan Goldin a marqué notre époque de manière inoubliable. “This Will Not End Well” embrasse, en tant que première exposition, la vision originale de Goldin de la façon dont son œuvre doit être vécue. En se concentrant entièrement sur des diaporamas et des installations vidéo, l’exposition revient aux racines de l’art de Goldin.

Jusqu’au 26 février

Moderna Museet
Slupskjulsvägen 7–9
SE-103 27 Stockholm
Suède

Partagez cet article:

Plus d’articles

L’image du jour: Claes de Kiki Kogelnik

L’image du jour: Claes de Kiki Kogelnik

Durant les années 1970, l’artiste autrichienne Kiki Kogelnik, alors établie à New York, opère un revirement à son œuvre. Délaissant l’abstraction pour s’intéresser au corps, et tout particulièrement à celui de la femme, elle crée des œuvres tintées d’humour par le prisme du féminisme.

Image du Jour : Melody of memories d’Amélie Ducommun

Image du Jour : Melody of memories d’Amélie Ducommun

Oscillant entre peinture et poésie, les toiles de l’artiste franco-suisse Amélie Ducommun nous plongent dans des souvenirs personnels. Dans une composition abstraite, les mouvements aquatiques, le bois et d’autre matière minérale sont rythmés par des plantes trouvées au fil de ses recherches sur les cours d’eau.

Swimming Pool de Leandro Erlich

Swimming Pool de Leandro Erlich

Port du maillot de bain… facultatif! Pas besoin de se mouiller pour piquer une tête dans la piscine de Leandro Erlich puisque ici, tout est illusion.