Pascal Vonlanthen, Prix solo artgenève – F.P. Journe 2024

par 26 janvier 2024Art contemporain

Mercredi soir, la manufacture F.P. Journe a décerné le Prix Solo artgenève – F.P. Journe à Pascal Vonlanthen, représenté par la galerie Lovay Fine Arts. À chaque édition, la manufacture récompense la meilleure exposition monographique.

Cette année, l’Art Brut est à l’honneur. Sur des cartons ondulés, Pascal Vonlanthen se réapproprie les lettres romanes. Même s’il est analphabète, l’artiste fribourgeois en situation de handicap s’intéresse à l’écriture depuis 2014. Dans ses dessins aux techniques mixtes, il s’inspire de l’univers rural qui l’entoure. Pour son exposition a artgenève, l’artiste s’est concentré sur des inscriptions qu’il esquisse au stylo acrylique et au feutre noir à même le carton.

L’artiste a pour habitude d’utiliser pour support des matériaux qu’il récupère. Pour ces trois nouvelles pièces, il a jeté son dévolu sur des cartons d’emballage. Les lettres formant parfois des bribes de mots ponctuent le support et deviennent par endroits proches de l’écriture automatique, comme on peut l’observer dans Lahanu, (2022). Dans certaines œuvres, elle se mue même en traitillés.

6BenRegion

Il y a aussi un côté musical dans ses associations de couleur. Les tons utilisés par l’artiste constituent des assemblages de moins de six nuances. Dans C4REC12, un post-it vient soudainement perturber la composition. Il s’agirait d’un mot laissé à l’intention d’ouvriers dans son lieu de résidence, utilisant une graphie comparable à celles qui composent ses œuvres.

Bien que le sens de ces textes nous échappe, ils ne sont néanmoins pas dénués d’émotion. L’artiste nous livre un ressenti à travers un nouveau langage à la fois personnel et authentique. Cette authenticité a su séduire le jury composé de trois figures majeures de l’art : Mohamed Almusibli (commissaire d’exposition), Véronique Bacchetta (directrice du Centre d’édition contemporaine) et Marc Blondeau (consultant international en art, Blondeau & Cie).

Les trois œuvres de Pascal Vonlanthen acquises par la manufacture F-P. Journe seront offertes au Mamco. Le travail de l’artiste fera notamment l’objet d’une exposition au musée de l’Art Brut en juin prochain.

A découvrir jusqu’au 28 janvier au stand  D40 de la galerie Lovay Fine Arts
artgenève
Palexpo – Genève Route François-Peyrot 30

C4REC12 
Lahanu,  2023 

Partagez cet article:

Plus d’articles

L’image du jour : Ilénia and Erwan de Phinn Sallin-Mason

L’image du jour : Ilénia and Erwan de Phinn Sallin-Mason

Chez Phinn Sallin-Mason, les caractéristiques attribuées aux genres s’inversent et rendent leurs frontières floues. L’artiste, effectuant actuellement un bachelor en photographie à l’Ecal, aime brouiller les pistes et amène à nous interroger sur les constructions sociales qui nous enferment dans des rôles bien souvent stéréotypés.

Anima Mundi, le vernissage

Anima Mundi, le vernissage

Si l’âme du monde devait prendre forme sous nos yeux, on espérerait qu’elle charrierait la beauté de l’humanité, qu’elle serait porteuse d’un espoir dont nous avons plus que jamais besoin. Les artistes Philippe Fretz, Michael Rampa et Jérôme Stettler se sont penchés sur des thèmes universels en créant un dialogue ouvert entre leurs œuvres. Retour sur le vernissage du 1er juin.

Au-delà des apparitions

Au-delà des apparitions

Cet hiver, la fondation Louis Vuitton présente dans sa galerie 3 un solo show de Xie Lei. L’artiste chinois nous immerge dans un univers fantasmagorique, peuplé d’apparitions. Véritable voyage au cœur de camaïeux oscillant entre le vert émeraude et le vert de Sèvres, le peintre nous livre l’expression de ses pensées sur l’existence.