1968, année prolifique: Mains baladeuses

par 15 octobre 2018Art contemporain

Le 14 novembre 1968, l’artiste performeuse VALIE EXPORT se tient debout sur la Karlplatz de Munich, au milieu de la foule. Elle porte en guise de vêtement une boîte en carton munie d’un rideau, évoquant un téléviseur cathodique. Dans cette performance intitulée Tapp und Tastkino Biograph, les passants sont invités à passer leurs mains au travers pour toucher sa poitrine.

VALIE EXPORT, de son vrai nom Waltraud Lehner trouve révoltant  la manière dont le corps féminin est utilisé dans la publicité. Après des études à l’institut fédéral d’enseignement et de recherche pour l’industrie textile de Viennes, la future artiste commence à travailler dans l’industrie du cinéma en tant que scripte, puis monteuse. C’est à ce moment qu’elle constate à quel point les relations de pouvoir régissent la représentation de la conscience et du corps des femmes dans les médias. Cette quête féministe deviendra le moteur de son travail artistique.

Dans Tapp und Tastkino Biograph, l’espace public devient alors une salle obscure, les mains se substituant aux yeux. La séance, limitée à 30 secondes, est contrôlée par Peter Wiebel, faisant ainsi office d’ouvreur. Sur le Stachus, cette action de rue ne laisse pas indifférent. En cette période où la population est divisée par le conservatisme et la révolution sexuelle, l’œuvre de la performeuse autrichienne ne suscite pas que des réactions positives. Certains iront même jusqu’à la comparer à une prostituée.

VALIE EXPORT voit en cette action une manière féministe de dénoncer l’assujettissement de la femme dans le cinéma, bien trop souvent cantonnée à des rôles secondaires sans intérêt.

Dans une autre performance la même année,  Aktionshose: Genitalpanik, elle pénètre dans un cinéma pornographique avec un pantalon découpé à l’entrejambes, laissant ainsi apparaître ses parties génitales. Face au public, elle demande aux hommes présents dans la salle s’ils ne voudraient pas plutôt parler avec une femme réelle.

Avec ces actions de rue, elle comptera parmi les pionnières de la performance féministe avec Yoko Ono. Plus tard, elle inspirera notamment Marina Abramović et Milo Moiré qui, en 2016, singera Tapp und Tastkino Biograph, et poussera même le vice à reproduire le même processus avec son entrejambe. Bien que connue principalement pour ses performances, VALIE EXPORT est avant tout vidéaste, mais aussi artiste visuel, photographe, écrivaine, sculptrice et professeure à l’université du Wisconsin, rien que ça !

Tapp und Tastkino Biograph, Valie Export
Le 14 novembre 1968 à Munich. Tapp und Tastkino Biograph (1968), Courtoisie Charim, Vienna and Werner

Partagez cet article:

Plus d’articles

A table! (Part. 6) Conrad Bakker et la chocolaterie

A table! (Part. 6) Conrad Bakker et la chocolaterie

Quand les arts de la table s’invitent chez les artistes, la vaisselle s’accumule, on dîne verticalement, la soupe industrielle devient mythique et les bananes se changent en or. De Daniel Spoerri à Subodh Gupta, tour d’horizon des créations les plus mémorables. A table!

Ligne de fuite

Ligne de fuite

Pour la rentrée, la galerie Gowen Contemporary nous accueille dans un tout nouvel écrin. Avec leurs entremêlements végétaux, les oeuvres de l’artiste suisse Sébastien Mettraux répondent parfaitement à celles de Yayoi Kusama. Les formes semblent s’échapper de leur cadre pour se propager dans la pièce, nous entrainant dans une échappée belle picturale.

Conversations impossibles: Annelies Štrba & Bernhard Schobinger

Conversations impossibles: Annelies Štrba & Bernhard Schobinger

Lorsque les bijoux de Bernard Schobinger papotent avec les premières photos d’Annelies Štrba, on découvre les prémices du travail d’une artiste qui deviendra mythique. L’alchimie qui lie ces deux créateurs va bien au delà de leur union matrimoniale. Invitation à une balade bucolique par le prisme de discussions imaginaires entre les oeuvres.